Historique

         

Début 2008, le Début des Haricots a été à l'initiative de la création de deux Jardins Collectifs à Bruxelles : celui de la Rue Gray à la frontière entre Ixelles et Etterbeek, et celui de Tours et Taxis à la frontière entre Laeken et Molenbeek.

A ce moment, il existait encore très peu de jardins collectifs à Bruxelles, et ceux-ci étaient fort peu médiatisés. Répondant aux attentes de nombreux citadins, ces deux Jardins Collectifs ont connu très vite un grand engouement et ont rapidement fait parler d'eux. De nombreux aménagements (composts collectifs, mares, toilettes sèches, serres, plantation d'arbres fruitiers...) y ont été réalisés dans les deux premières années et depuis leur création, ils accueillent de très fréquentes visites et activités socio-culturelles ou de sensibilisation à l'environnement ouvertes au grand public. Ils sont dés lors devenus des références importantes en matière de Jardins Collectifs à Bruxelles.

Dès le départ, le souhait du Début des Haricots était que ces projets prennent leur envol et deviennent autonomes vis-à-vis de l'asbl. Depuis 2010, ils sont donc autogérés par les groupes de jardiniers qui s'y investissent.

Aujourd'hui, le Début des Haricots ne se donne plus comme mission de porter soi-même la création de nouveaux Jardins Collectifs. A Bruxelles, nous accompagnons dorénavant des groupes ou structures ayant accès à un terrain et le projet d'en faire un Jardin Collectif, dans la mise en place de celui-ci. Cet accompagnement est mis en œuvre à travers la mise à disposition de contacts utiles, des conseils techniques concernant l'aménagement du terrain et le jardinage écologique, une aide méthodologique dans l'organisation interne du groupe, des animations pédagogiques, des visites d'autres projets existants...

En 2011, dans le cadre d'un appel à projets, des animateurs du Début des Haricots accompagneront ainsi tout au long de l'année 5 Jardins Collectifs bruxellois en création, qui recevront également un soutien financier de Bruxelles Environnement. A la demande et dans la mesure de leurs disponibilités, ils peuvent également intervenir ponctuellement ou plus régulièrement sur d'autres Jardins Collectifs à Bruxelles.

Par ailleurs, l'un de nos objectifs pour 2011 est la mise en réseau des Jardins Collectifs bruxellois à travers la création d'un site Internet facilitant l'échange d'informations entre ceux-ci, des forums de rencontre et d'échanges d'expériences, des formations, des échanges de semences, des visites sur différents jardins collectifs bruxellois...